[News 5] Avec les ENT, la France bénéficie d'un dispositif unique au monde

Publié le 25 mars 2020

Le 16 mars dernier, l’ensemble des écoles, collèges et lycées de France était contraint de fermer leurs portes, dans le cadre des mesures gouvernementales destinées à lutter contre l’épidémie de COVID-19. Cette situation totalement inédite a posé aux acteurs de la communauté éducative et aux décideurs une question cruciale : celle de la continuité éducative. Dix jours très exactement après cette décision, que l’on peut qualifier d’historique, il est temps de tirer les premiers enseignements sur la façon dont s’est mise en place cette continuité.


L’ENT : la clé de voûte de la continuité pédagogique

D’abord un premier constat : les ENT ont constitué le support privilégié, voire unique dans certains cas, permettant de maintenir le lien entre les membres de la communauté éducative. 

Quelques chiffres suffisent à en témoigner.
Dès le premier jour de la fermeture de tous les établissements scolaires, les durées de session ont été multipliées par 3, le nombre de pages vues par 4,5 en moyenne avec des pics à 10 pour certains projets. En une semaine, nous en sommes à plus de 15,5 millions de visites sur nos ENT.

Pour la première fois depuis leur lancement, les ENT ont donc vu leur statut changer, passant d’un rôle d’appui et de complément, le fameux « prolongement numérique de l’établissement » à celui de véritable substitut au modèle présentiel.
Or, et c’est le second constat, dans cette situation totalement nouvelle et non anticipée, les ENT ont tenu. Malgré d’inévitables difficultés d’accès et des ralentissements dans les toutes premières heures, nos plateformes ont su encaisser la charge et revenir à un fonctionnement normal, grâce à une mobilisation exceptionnelle des équipesEn lien étroit avec les collectivités territoriales et les autorités académiques, qui elles aussi ont consenti d’énormes efforts, la taskforce que nous avons mise en place avec notre partenaire NFrance, infogéreur/hébergeur de services numériques critiques, a permis d’apporter une solution aux principaux problèmes de fonctionnement, et ce, dans des délais extrêmement courts.

Aujourd’hui, nos utilisateurs peuvent donc s’appuyer sur une infrastructure stabilisée et se consacrer à leurs différentes missions. Nous observons pour notre part une montée continue des usages et nous maintenons bien entendu notre taskforce pour garantir la qualité de service dans la durée.


Les ENT : un dispositif généralisé et sécurisé unique au monde

La crise sans précédent que nous traversons et la façon dont nous y faisons face du point de vue de la continuité scolaire nous amènent à un troisième constat. La France dispose, avec les ENT, d’un dispositif unique au monde à cette échelle car généralisé à tous les établissements, au moins pour le secondaire, permettant d’assurer un maintien de la scolarité en cas d’empêchement majeur. Cette situation est le fruit d’un engagement ancien du ministère de l'Éducation nationale et des collectivités, soutenu lors de son lancement par la Caisse des Dépôts. On notera que cet engagement a survécu aux différents changements politiques, qu’ils soient locaux ou nationaux.

Il est donc temps aujourd’hui que chacun reconnaisse le bien fondé de cet engagement dans le temps. S’il est clair que d’autres environnements auraient pu être sollicités, notamment ceux proposés par les GAFA, nos ENT représentent dans la situation actuelle, outre une utilité pédagogique évidente, un cadre de confiance sans équivalent au niveau de la protection des données personnelles. Au moment où la crise sanitaire conduit à se poser toute une série de questions éthiques, il est bon de rappeler que même en période troublée, il importe de préserver au maximum les données de nos élèves afin que celles-ci ne servent pas d’autres intérêts que celui de maintenir le lien éducatif.

Le temps des constats définitifs n’est certes pas encore venu mais, là comme ailleurs, il sera utile une fois la crise derrière nous de revisiter nos politiques publiques afin de procéder aux bons investissements, y compris en anticipant les situations les plus extrêmes.

Nous continuerons dans les tout prochains jours à vous tenir informés de l’évolution de la fréquentation de nos plateformes. La probable prolongation de la période de confinement, le report inéluctable de la reprise des cours devraient en effet donner aux ENT un rôle encore plus central dans le dispositif de continuité éducative. D’ores et déjà, Kosmos s’engage à faire en sorte d’y consacrer tous ses moyens.