À la rencontre des Kosmosnautes #9 : Marine, Cheffe de Projet

Publié le 24 mars 2021

Marine est arrivée en stage auprès du service documentation chez Kosmos, puis a été en alternance dans le cadre de son master 2 en ingénierie de formation. Elle est maintenant cheffe de projet pour 4 projets départementaux.

Marine cheffe de projet chez Kosmos
Marine cheffe de projet chez Kosmos

  • Bonjour Marine, peux-tu nous expliquer ton parcours ?

Lors de ma 1ère année de Master dans les métiers du livre, j’ai réalisé un stage de 2 mois chez Kosmos auprès du service documentation. A cette occasion, j’ai découvert le métier de la formation et cela m’a plu. Kosmos m’a alors proposé un contrat en alternance afin de suivre un Master 2 en ingénierie de formation.

Une fois, diplômée, j’ai été embauchée en CDD pour animer des formations auprès des établissements scolaires, enrichir notre plateforme de contenus Skolengo Academy, et construire des tutoriels et supports de formation pour nos utilisateurs. J’ai ensuite rejoint l’équipe marketing en CDI, toujours sur les mêmes activités, tout en les accompagnant sur les sujets de production de contenus pour notre produit (vidéos, infographies) et d’organisation des salons.

Après 2/3 ans, j’ai demandé à évoluer sur le poste de chef de projet. Ce changement a été progressif. J’ai intégré quelques mois l’équipe de support technique dédiée à notre solution Skolengo avant de basculer sur les activités de pilotage. L’objectif était que je comprenne le fonctionnement du support et du produit afin de pouvoir identifier les bons interlocuteurs en interne et agir plus efficacement dans mon futur poste de chef de projet.

  • Qu'est-ce qui t'a orienté vers le poste de chef de projet ?

J’ai observé les métiers possibles chez Kosmos. Je ne voulais pas m’éloigner du produit tout en ayant des perspectives d’évolution à long terme. Au détour d’une conversation, j’ai vu qu’une opportunité de chef de projet pouvait s’ouvrir. J’en ai parlé en interne et on m’a proposé d’évoluer sur ce poste et de rejoindre l’antenne de Lyon.

  • Concrètement à quoi ressemble ton quotidien ?

Je m’occupe de 4 projets départementaux, ce qui représente 300/350 établissements scolaires à suivre. Le suivi de projet opérationnel au quotidien, c’est de s’assurer que le produit fonctionne bien sur mes projets, de faire le lien entre les interlocuteurs externe ou internes, d’organiser les rencontres, de gérer les urgences, de répondre aux questions des maitrises d’ouvrage. Les sujets sont vastes, cela peut aller d’une commande d’évolutions, à un incident sur le produit, ou un point de suivi avec le client…

C’est opérationnel, fonctionnel et relationnel à la fois.

  • Qu'est-ce que tu aimes dans ton métier ?

J’en apprends beaucoup tous les jours ! Il y a une liste de sujets tellement larges, sur le plan de la gestion de projet, du produit, de la technique…A chaque fois que j’arrive à gérer une situation nouvelle toute seule, c’est gratifiant. Et aujourd’hui, j’ai une vision plus large sur les stratégies de l’entreprise. Mon poste me permet de prendre plus de hauteur car mes interlocuteurs sont plus nombreux et variés. Je me plais dans ce métier où il n’y a pas de routine.

  • Quelles sont selon toi les qualités requises pour ce métier ?

Il faut de la patience car on traite avec de nombreux interlocuteurs différents et on ne peut pas tout résoudre nous-même. Parfois, on aurait envie qu’un sujet avance plus vite. Mais il faut prendre du recul et se dire que le sujet va avancer en temps voulu. Être diplomate également car les interactions sont nombreuses et il faut savoir s’adapter aux personnes afin de garantir le bon fonctionnement du projet. Et je terminerai par la rigueur car il y a une grande diversité de sujets à gérer et il est important de ne pas se laisser submerger.